Cette webconférence a eu lieu le 19 janvier de 11h à 12h
Replay et supports en bas de page

Résumé

La chimie est omniprésente dans nos vies, de l’emballage aux produits de nettoyage. Le calcul de leur impact est complexe pour l’ensemble de la chaîne de valeur – des fournisseurs de charge en amont, jusqu’aux utilisateurs des produits chimiques ou des polymères en aval. Les bases de données courantes ne recensent que quelques dizaine de produits, alors que le poids carbone des intrants peut représenter jusqu’à 80% des émissions d’un procédé, et que le lieu de production ou le chemin réactionnel ont une influence pouvant doubler ou tripler les facteurs d’émissions.

Nous proposons de donner des pistes méthodologiques pour faciliter l’établissement de cette dimension critique de l’impact environnemental des produits :

  • Rappeler que pour l’ACV ou le bilan carbone, une compréhension fine de la chaîne de valeur ainsi que des facteurs d’émission pertinents sont critiques.
  • Partager les cadres méthodologiques qui se sont développés pour standardiser les approches: TfS (together for sustainability), guides sectoriels de l’ADEME, GHG protocol, WBSCDetc.., qui visent à fixer un cadre commun – en général « cradle to gate », mais présentent certaines différences.
  • Identifier les avantages, inconvénients et limites des bases de données aujourd’hui disponibles pour répondre aux demandes.
  • Recenser les points d’attention pour la pertinence du calcul. Entre autres, localisation des sites de production, mix énergétique, règles d’allocation des sous-produits, chemin réactionnel, charges issues de la biomasse, recyclage du plastique etc.

A qui s’adresse cette webconférence ?

Ce sujet concerne la plupart des entreprises, et ceux qui réalisent leur bilan carbone®. Au-delà de l’industrie chimique, tous les domaines qui utilisent les produits de cette industrie (par exemple la plasturgie, l’emballage, les traitements de surfaces, la métallurgie, mais aussi l’agriculture ou la papeterie) ont besoin de ces facteurs d’émissions. L’impact s’élargit même en tenant compte des nouveaux développements de certaines industries (les cimentiers par exemple) qui peuvent, via capture du carbone, synthétiser des molécules dans une chaine de valeur qu’ils ne connaissent pas aujourd’hui.

Intervenant.e.s

  • Juliette Jannes (Chimie Paris 2003), Co-fondatrice de Rong Yi Solutions
  • Maxime Katgely,Co-fondateur de Rong Yi Solutions
  • Sébastien Taillemite, Co-fondatrice de Ecovamed

Replay et supports : bon visionnage !

R

Télécharger la présentation

Pour consulter nos webconférences précédentes, n’hésitez pas à vous rendre sur la page dédiée !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.