#Webconfs#Webconfs_Collectivités#Webconfs_Entreprises

Webconf 28 : demain, tous malades des conséquences du changement climatique ?

Par 20 novembre 2018 mai 27th, 2020 No Comments

 

APCC, ADEME, IFC, Actu-Environnement, Primum Non Nocere

Webconf APCC n°28

 

Demain, tous malades des conséquences du changement climatique ?

 

 Télécharger la présentation

 

Cette webconférence a eu lieu mardi 04 décembre 2018

 

Résumé

 

Le réchauffement climatique est responsable de 300 000 morts par an et coûte 90 milliards d’euros (125 milliards de dollars) chaque année, selon un rapport publié par Forum Humanitaire Mondial en mai 2009. Toujours selon ce rapport, vers 2030, les décès dus au changement climatique atteindront près d’un million de personnes par an.

 

Face à ce constat général, quels sont plus précisément ces risques sanitaires et événements environnementaux susceptibles d’être exacerbés par le changement climatique ? 

 

Nous présenterons les événements classiquement identifiés dans la littérature : émergence ou réémergence de maladies infectieuses, augmentation en fréquence et en intensité des événements extrêmes, modifications profondes de l’environnement, en expliquant leurs conséquences sanitaires.

 

Le Docteur Pneumo – Phtisiologue Gérard Durand, praticien depuis plus de 30 ans, nous fera également part lors de cette présentation de son intérêt pour la question et de son retour d’expérience terrain, apportant ainsi des éléments concrets de compréhension de cette problématique.

 

 

A qui s’adresse cette webconférence :

  • Aux cabinets de conseil qui souhaitent communiquer auprès de leurs clients dans ce domaine
  • Aux établissements sanitaires et médicaux sociaux
  • A toute personne intéressée par le sujet

 

Intervenants 

  • Olivier HOLWECK,  Consultant en développement durable et expert en efficacité énergétique chez Primum Non Nocere

Avec le témoignage de Gérard DURAND, Docteur en Pneumologie habilité en Phtisiologie.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.