Stratégie climat : comment agir sur les émissions de vos produits en aval de leur production ? par ECO2 Initiative

 

En catégorisant vos gammes de produits selon des critères d’impact GES et en se basant sur les émissions du produit phare de chaque catégorie, vous progresserez pas à pas.

Mettre en place une stratégie climat au sein d’une entreprise qui vend des biens et produits nécessite de s’intéresser au cycle de vie de ces produits. Il est important notamment de prendre en compte les émissions du produit après sa sortie du périmètre d’action direct de l’entreprise : transport, utilisation, fin de vie, déchets, pour avoir une vision réaliste de ses émissions globales. Cette étape correspond à un “Scope 3 aval”, c’est-à-dire les émissions indirectes de l’entreprise en aval de ses sites de production.

Cependant, comment évaluer correctement ce Scope 3 en aval, lorsque votre entreprise fabrique une grande diversité de produits ? Comment inclure ce Scope 3 de manière pertinente dans votre stratégie pour vous aligner sur l’objectif des 2°C des Accords de Paris ? A noter que le Scope 3 concerne également les émissions en amont, mais nous nous concentrerons sur les émissions aval dans cet article.

A lire aussi : 

Émissions indirectes de GES : leur prise en compte est primordiale pour réussir sa stratégie climat, par A2DM

 

Rassemblez vos produits en catégories

En ce qui concerne le Scope 3 et en particulier le Scope 3 aval, il faut accepter de progresser pas à pas, d’un bilan sur l’autre, pour en affiner progressivement la prise en compte d’un BEGES (Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre) à l’autre.

Si votre entreprise met sur le marché une diversité importante de produits, il s’agit de les rassembler en catégories aussi homogènes que possible du point de vue de leurs impacts GES respectifs au sein des étapes suivantes de leur cycle de vie : éventuels procédés de transformation, transport, consommations d’énergie et/ou de matière à l’usage puis modalités de traitement de fin de vie comparables.

Basez-vous sur un produit phare pour chaque catégorie

Puis, pour chacune des catégories ainsi définies, prenez le temps d’étudier le profil d’impact GES d’un produit phare au sein de cette catégorie. Les émissions associées à chaque poste du BEGES pourront être calculées pour chaque catégorie de produits par extrapolation des résultats obtenus sur le produit phare associé à chacune d’entre elles. Les émissions totales de GES correspondant au scope 3 “aval” de votre entreprise équivalent à la somme des émissions de toutes les catégories de produit (scope 3 aval).

Il n’est pas rare qu’il apparaisse assez vite que l’impact GES de l’une (ou d’un nombre très réduit) de ces catégories domine largement toutes les autres : dans ce cas, l’effort principal pour obtenir un calcul fiable devra clairement porter sur ce poste pour ces étapes du cycle de vie des produits, tout comme – et c’est le plus important – le plan d’action qui découlera du BEGES.

Intéressez-vous aux objectifs 2° de vos parties prenantes

En ce qui concerne l’alignement 2° du Scope 3 aval, il n’existe pas de stratégie simple et uniforme. Une approche possible est de s’intéresser aux objectifs 2° des secteurs d’activité et clients finaux qui transforment et utilisent les produits vendus par votre entreprise et de fixer vos objectifs de progrès sur cette partie du cycle de vie des produits en référence à ceux de ces secteurs d’activité.

Si votre entreprise vend ses produits dans plusieurs secteurs d’activité différents, vous pouvez ainsi imaginer vous fixer un objectif pertinent, en principe, par combinaison de ceux de ces secteurs d’activité.

Rémi Marcus, Co-fondateur, consultant et formateur chez ECO2 Initiative.

Cet article appartient à la série « APCC : avis d’experts ».  Sur la base de vos questions et des situations rencontrées lors de leurs interventions sur le terrain, les experts APCC partagent leurs conseils afin de permettre à tous ceux qui rencontrent une difficulté similaire de trouver les clés de résolution de leur propre problématique.

Cet article vous a-t-il été utile ? N’hésitez pas à faire appel aux membres de l’APCC, tous experts sur les thématiques énergie, climat et environnement, pour vous conseiller et vous accompagner. Vous pouvez aussi contacter directement l’APCC pour nous poser votre question et/ou diffuser une annonce ou un appel d’offre auprès de tous les experts membres APCC.